RJD2 DeadringerLa musique est aujourd’hui omniprésente dans notre environnement, on la trouve à la radio bien sûr, dans les publicité à la télé, au cinéma, dans les hall de gare… Qui ne s’est jamais retrouvé un jour à reconnaitre une musique excellente mais être incapable de retrouver le titre ? Ce genre de situation bien frustrante est maintenant grâce aux nouvelles technologies… et plus particulièrement grâce à l’application Shazam, présentée il y a quelques temps déjà sur mon blog. Pour rappel, cette application fait « écouter » la musique à votre iPhone et vous donner le titre de la chanson en 10s \o/

Résultat des courses, mon Shazam se retrouve avec toute une liste de zik intéressante dont je n’ai jamais parlé ici… il est temps de vous en faire découvrir quelques une Aujourd’hui c’est au tour du titre Ghostwriter de RJD2.

RJD2, de son nom Ramble John Krohn, est un musicien hip hop et producteur né à Eugene en Oregon le 27 mai 1976. Après avoir été repéré par le célèbre magazine Rolling Stone, ce DJ sort son premier vrai album en 2002 sous le nom de Dead Ringer. Plusieurs titres de cet album ont été repris dans des publicités à la télévision…

Caractéristique de ce genre de musique, RJD2 utilisa un grand nombre de samples, c’est à dire des morceaux d’autres musiques, pour la conception des siennes. Dans le titre Ghostwritter par exemple, nous retrouvons des morceaux de Secretary (de Betty Wright), I Didn’t Understand (d’Elliott Smith), Timesteps (Walter Carlos) et Overture (William Tell). J’ai également repéré une similitude avec Distractions de Zero7 feat Sia : sur Distractions, écoutez la partie située entre la 00:15s et 00:22s… puis sur Ghostwritter écoutez la partie située entre 03:09 et 03:12… on dirait la même chose en accéléré on retrouve le même sample en moins rapide vers la fin entre 05:00 et 05:05. Pur hasard ? utilisation d’un sample commun ?

Je n’ai malheureusement rien trouvé sur le net pour répondre à cette question En attendant… écoutons cette zik :

Note : ce n’est pas le clip original. Mais c’était mieux qu’une image toute noire tout le long…

Partagez cette article :